Bienvenue sur Azura, cet archipel contrôlé par un pouvoir invisible faisant abattre sa loi par ses traqueurs nocturnes et son armée glorieuse.
Le monde n'a que la limite du vent, il est à vous.
Les Pourpréens incontrôlables, le Cercle et leur gloire, mercenaires ambitieux, Chasseurs à l'affût, rebelles silencieux ou moines discrets.



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Le staff d'Azurarpg vous souhaite la bienvenue ! Il est demandé aux membres de bien tenir leur journal à jour et d'apporter les modifications nécessaires !

Partagez | 
 

 Les Pourpréens

Aller en bas 
AuteurMessage
Gardien des Arcanes
Maître de jeu
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Les Pourpréens   Ven 20 Mai 2011 - 17:38

Les Pourpréens



S'il est une vie qui se joue à quitte ou double, c'est celle d'un Pourpréen.


    Ces paroles montrent la sanglante réalité pour ces hommes et ces femmes condamnés à vivre entre l'humain et la bête pour qui chaque jour est un délicieux combat.

    Ils apparaissent dans une famille spontanément, sans qu'il y ait une quelconque ascendance pourpréenne dans leur famille...Le seul point qui permet de les identifier est qu'ils ne ressemblent jamais à leur parents.
    Une ancienne croyance voulait que les pourpréens aient été les enfants d'esprits et que ces esprits les aient fait porter par une humaine. Quoiqu'il en soit, leur apparence laisse à penser que leurs mères n'ont été que des porteuses.

    Leur nom provient d'un ancien décret ayant été appliqué au nord de l'archipel, aujourd'hui aboli, qui les obligeait à porter du rouge en permanence.

    Les moines de Linea comptabilisent dans leurs livres une soixantaine de références différentes quant aux origines des pourpréens, la seule revenant plus de trois fois étant qu'ils seraient issus des spores dégagés par la peau d'un demi-dieu au cours de son évolution du stade de phénix à celui de dragon qu'il atteignit avant de mourir noyé. Fait intéressant à noter: La déesse qui engendra le demi-dieu est représentée avec des aspects de corbeau, et l'un des nombreux anciens noms désignant les pourpréens est "Enfants du corbeau".
    Mais d'autres légendes du nord de l'archipel leur donnent la réputation de demi-démons, de fils de succubes et bien d'autres choses peu flatteuses.

    Il faut bien admettre que les Pourpréens ne sont que peu appréciés car si leurs capacités se limitent d'abord à une force physique plus développée et un meilleur instinct -Il a en effet été remarqué qu'ils étaient capables de sentir les phéromones, ce qui est censé être impossible- elles se développent rapidement, peut-être trop vite. Dès que les pourpréens ne se contentent plus de ceci, ils peuvent se transformer à la condition que leur forme animale se rapproche de leur poids, mais on constate qu'un écart est possible, n'allant généralement pas au-dessus de trente kilos.

    Puis vient la perte de contrôle...Un pourpréen sur deux, exalté par ses nouveaux pouvoirs, les utilise à l'abus...Cet abus déclenche d'abord une coloration grise de la peau puis une incapacité à reprendre une forme normale, puis la douleur atroce...Enfin, l'humanité de l'esprit disparaît et la douleur insupportable rend le pourpréen fou à la manière d'un animal enragé, tuant ceux qui se présentent par sadisme, par jalousie parce que les autres ne souffrent pas. La douleur déforme tellement le corps de la bête qu'elle finit généralement par se tuer d'elle-même, utilisant le peu de raison qu'il lui reste.

    Pourtant, parmi les pourpréens qui échappent à cette fin horrible, un petit nombre parvient à arriver au niveau suivant de l'évolution: Délivrés de la restriction de poids par rapport à leurs transformations ainsi que des limitations d'utilisation, ces raretés ont aussi la possibilité de forcer la transformation des animaux et de leur donner des ordres...Ainsi que de transformer un humain à condition que celui-ci ne résiste pas.
    Un pourpréen sur mille atteint ce stade...Fut un temps où il ne naissait qu'environ cent Pourpréens par an, ces derniers années, ce nombre a doublé.

    Les moines de Linea pensent qu'un temps est arrivé:
    "Le porteur de mort pleure le nombre montant des étoiles et la dame de luxure se rend sur la tombe du fils de Gourmandise et dans les ombres, les anciens sont chassés par le naissant"
    Cette ancienne prophétie est trouvée en fin d'un livre parlant des Pourpréens, elle est la seule phrase qui ne soit pas codée et qui puisse être interprétée dans ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Pourpréens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie Administrative :: Règles et contexte :: Contexte-
Sauter vers: